accueil

Cabinet dentaire Dijon

La carie dentaire

C’est l’affection des dents la plus connue dont la cause est liée le plus souvent à un excès de sucre dans l’alimentation et à une hygiène dentaire incertaine. Tous les types de sucres peuvent en être responsables (sucres lents comme les aliments à base de farine, pâtes, pain, gâteaux etc et sucre rapide, sodas etc..). Des maladies locales ou générales, des traitements médicamenteux voire la consommation de produits toxiques peut aussi en favoriser l’apparition.

Nous contacter

Le processus carieux est dû à la prolifération de certaines bactéries courantes à l’intérieur de la dentine (ivoire) .Elles vont réussir à perforer   l’émail grâce aux acides qu’elles sécrètent. Les bactéries se nourrissent de la nourriture restée collée sur les dents dont les sucres.  Le tout constituant ce que l’on nomme la plaque dentaire ou bio-film.

De nos jours la carie est heureusement grâce au fluor et aux mesures d’hygiène préventives prodiguées aux enfants de façon précoce, en voie de régression chez les populations adolescentes des pays occidentaux.

Les caries se forment essentiellement dans les zones inaccessibles au brossage dentaire donc dans le creux des sillons des molaires et au niveau des points de contact inter dentaire.

SYMPTÔMES

Contrairement aux idées reçues la carie dentaire n’est que tardivement douloureuse alors que la dent est souvent déjà bien délabrée. Les douleurs apparaissant au froid, au sucre et à la pression peuvent laisser penser à une carie dentaire. Initialement on peut commencer par voir une tache blanche (déminéralisation) apparaître sur ou à travers l’émail qui devient d’aspect crayeux puis un peu marron à l’intérieur de la dent. Un aspect marron foncé voire noir peut être le signe d’une carie inactive (qui n’évolue plus).

salle d'attente

TRAITEMENTS

Selon la profondeur, l’état d’activité et la localisation de la carie les techniques et matériaux utilisés seront différents.

Obturations au  composite:

Les petites caries concernant les faces fonctionnelles seules et/ou débordant de façon limitée vers les points de contact seront traitées la plupart du temps par matériau composite de la même teinte que la dent naturelle en application directe.

Inlay Onlay:

Les dents atteintes de  caries plus importantes mais n’atteignant toutefois pas la pulpe dentaire seront reconstituées par inlay ou onlay fabriqués en matériau céramique de préférence,  ou parfois en matériau composite selon les cas, de la couleur de la dent. Ils seront assemblés à la dent par collage. Les inlays ou onlays reproduisent la forme des dents de façon plus fidèle et plus fonctionnelle que les plombages anciennement, et ont des qualités esthétiques qui les rendent invisibles.

Dans tous les cas (petite ou grosse carie) les matériaux modernes seront collés sur la dent. Cela nécessite un traitement chimique préalable spécial des surfaces dentaires . Ces techniques permettront de garder la dent vivante.

Endodontie :

Les dents atteintes de caries dentaires plus importantes ou à un stade avancé et atteignant la pulpe dentaire devront être traitées au préalable (sauf cas particuliers) au niveau des racines . Il s’agit des soins endodontiques (dévitalisation).

La technique a pour but l’élimination de la pulpe dentaire inflammatoire et/ou nécrotique si les bactéries l’ont atteinte de manière irréversible et l’obturation étanche du système endocanalaire afin d’éviter toute réinfection. Ces soins sont longs et délicats mais heureusement réalisés sous anesthésie locale et sous champ opératoire afin d’éviter de mettre en contact d’autres bactéries d’origine buccale, salivaire, avec la pulpe dentaire.

Les dents ayant dues être traitées de cette façon seront à reconstruire dans tous les cas de figure ou à de rares exception près (dent n’ayant pas de dent antagoniste par exemple) soit par onlay collé soit par couronne si le délabrement provoqué par la carie est vraiment très important.